Norme fauteuil monte escalier

Sécurité des monte-escaliers

Elle recommande aux consommateurs

  • » De vérifier avant tout achat que le monte-escalier est bien la solution adaptée au handicap ou aux difficultés de mobilité constatées et à leur évolution prévisible, le cas échéant avec l’aide d’un professionnel (médecin, kinésithérapeute, ergothérapeute…), et qu’aucune autre solution n’est préférable.

  • » D’exiger de l’installateur une démonstration du fonctionnement de l’appareil lors de sa première mise en service et des consignes à suivre en cas de panne.

  • » De veiller à utiliser le dispositif de retenue lors de tout déplacement.

  • » De toujours se déplacer dans un monte-escalier en disposant d’un moyen de communication (téléphone portable ou autres) permettant d’alerter un tiers, voire les services de secours en cas de danger.

  • » De s’assurer qu’aucune des télécommandes usuelles de l’habitation, notamment celles commandant la télévision, les stores électriques ou le portail d’entrée, ne puisse faire démarrer le monte-escalier.

  • » De n’utiliser la télécommande du monte-escalier qu’après s’être assuré qu’aucun obstacle ne gênera le déplacement de celui-ci.

  • » De s’assurer, avant l’achat, de la rapidité d’intervention de la société installatrice en cas de panne.

  • » De considérer que les monte-escaliers sont des appareils conçus pour la plupart sur-mesure et qu’une réinstallation de ces machines dans d’autres escaliers, notamment dans des escaliers courbes, peut présenter des difficultés insurmontables.

Scroll